Astreintes contre l’État pour inaction climatique : la mécanique particulière de l’astreinte en droit administratif

Des montants records ont été imposés à la France par le Conseil d’État. Le pays n’a pas respecté les
normes de qualité de l’air, en vigueur depuis 2010.

Ce n’est pas banal. L’État est condamné à payer des astreintes records à des agences publiques et
des associations régionales qui surveillent la qualité de l’air dans l’Hexagone, comme l’Ademe et
Airparif. Pourtant, ces acteurs de l’environnement n’avaient pas porté plainte. Le Conseil d’État a
imposé, le 17 octobre, des astreintes de 20 millions d’euros à l’État, qui s’ajoutent aux 10 millions
d’euros imposés pour le premier semestre 2021 et déjà payés.

Le Conseil d’État «ne veut pas qu’il y ait un enrichissement des plaignants » (Article L. 911-8 du CJA)
explique Me Julien Martinet, fondateur du cabinet Swift Litigation, qui n’a pas pris part à cette
procédure, pour expliquer que l’ONG à l’origine de la plainte ne reçoit qu’une part minime de
l’astreinte. Il précise que, dans le futur, si les actions de l’État restent jugées insuffisantes, les
astreintes (10 millions d’euros par semestre) pourront être prorogées, voire aggravées.


Précisions additionnelles : la juridiction a le pouvoir de décider qu’« une part de l’astreinte ne
sera pas versée au requérant » cette part devant néanmoins, selon le texte, être « affectée au
budget de l’État ». C’est une particularité en droit public qui poursuit l’objectif sain de ne pas faire
de l’astreinte un mécanisme d’enrichissement du plaignant. La jurisprudence a pu s’interroger sur
la faculté de faire emploi de cette disposition lorsque l’astreinte est prononcée à l’encontre de
l’État (CE 28.2.01, n°205476, 209474). Ici, le juge innove en faisant usage de cette faculté mais
en affectant le produit de l’astreinte à d’autres entités publiques.

Article complet à retrouver ici – accès abonné : https://www.lefigaro.fr/actualite-france/amendes-a-
l-etat-pour-pollution-les-plaignants-veulent-la-transparence-sur-l-affectation-des-sommes-20221024

Découvrez nos articles similaires

Nos actualités
Publications | 10/06/2022

Guerre en Ukraine : attaquée en référé, la publication des biens russes gelés maintenue par le Conseil d’État

Lire plus
Publications | 27/03/2022

« Pourquoi la saisie par l’Ukraine des actifs russes gelés à l’étranger s’annonce difficile ».

Lire plus
Publications | 27/03/2022

Économie, diplomatie, humanitaire, sport… Onze questions sur les conséquences de la guerre en Ukraine

Lire plus
Publications | 26/03/2022

Guerre en Ukraine : des sanctions qui laissent (presque) indifférents les marchés… et la Russie

Lire plus
Publications | 11/02/2022

Me Julien Martinet – Cabinet Swift Litigation : Orpea, « les principales agences de notation n’ont pas baissé sa note »

Lire plus
Publications | 28/10/2021

L’obligation de vigilance des banques- Décryptage d’une notion plurielle – Mélanges AEDBF 2021

Lire plus
Publications | 01/07/2021

Le durcissement des sanctions AMF inquiète les entreprises – L’AGEFI

Lire plus
Publications | 01/07/2021

Secret bancaire, nécessité probatoire et obligation de vigilance du banquier – Revue Banque & Droit

Lire plus
Publications | 12/03/2020

Protection de la souveraineté et respect des droits des entreprises : les limites de la coopération – Revue Banque & Droit

Lire plus
Publications | 01/09/2018

La révolution attendue de la Blockchain pour la pratique du droit – Dalloz

Lire plus
Publications | 16/08/2018

Les taux négatifs dans les crédits immobiliers aux particuliers – Mélanges AEDBF 2018

Lire plus
Publications | 01/06/2018

Le banquier et la fraude au président – Etudes en l’honneur de Philippe Neau-Leduc

Lire plus
Publications | 01/06/2016

Gel des avoirs RISF – Revue internationale des services financiers

Lire plus
Publications | 22/02/2016

La chimère des prêts a taux négatif pour les particuliers – Option Finance

Lire plus
Publications | 01/09/2015

Réconcilions la sanction du TEG avec le droit des obligations – Revue Banque & Droit

Lire plus
Publications | 01/09/2014

Action de groupe procédure simplifiée – particularités et dangers, Banque & Droit

Lire plus