Le banquier et la fraude au président – Etudes en l’honneur de Philippe Neau-Leduc

LGDJ

J’ai rencontré Philippe Neau-Leduc le 12 juin 2014 au cocktail d’un colloque qu’organisait la BRED sur le thème « Investir dans la corne de l’Afrique, une opportunité pour les entreprises françaises ». La journée était plus précisément consacrée aux investissements à Djibouti, pays où mes parents sont avocats depuis quarante ans et où Philippe avait travaillé à la conception et la réalisation du Code de commerce qui entrait en vigueur la même année.

Il avait repris à cette époque le master 2 de droit bancaire et financier de la Sorbonne et cherchait ä enrichir la palette des enseignements d’un cours de contentieux bancaire qu’il me proposa — c’était mon activité depuis quatorze ans. J’acceptai avec enthousiasme.

Si vous souhaitez consulter l’article dans son intégralité, cliquez sur ce lien.